Isseo, Sang-Tiano !

Isseo, Sang-Tiano !

Parce que chaque mois, elles reviennent pour notre plus grand plaisir... This is a menstruation question : les règles.
Sangtiano - les règles

A toutes celles qui se réveillent en pleine nuit, le front en sueur le ventre en vrac, et qui mettent 5 minutes à comprendre ce qu’il est en train de se passer….

A toutes celles qui sentent en pleine réunion, en plein rendez-vous client, assise sur une chaise à ne pas pouvoir bouger le flux sanguin couler et venir tacher sa lingerie en priant autant que possible que cela ne vienne ni tacher la jupe, ni la chaise où l’on est…

A toutes celles qui ont la lingerie de tous les jours, et la lingerie pour elles : parce qu’elle doit être plus confortable, parce qu’elle a des marques du passé, des tâches indélébiles qui ne s’en iront jamais…

A toutes celles qui demandent un nurophen flash, un doliprane, n’importe quoi pour essayer au moins de stopper un peu cette migraine, et ce ventre, et cette maudite journée…

A toutes celles qui ont toujours rêver prendre un congé maladie le jour de leurs règles.

A toutes celles qui « nan pas ce soir, c’est marrée rouge ».

A toutes celles qui « est puis tant pis, j’irai vite fait aux toilettes enlever mon tampon, avec un peu de chance, c’est la fin, il n’y verra rien. »

Sangtiano - Les règles

A toutes celles qui à 25, 30, 35 se retrouvent 10, 15, 20 ans en arrière quand elles arrivent car les symptômes n’ont pas changé…. Même si on sait mieux les encaisser.

A toutes celles qui pensent à utiliser la cup qui investiguent tous les supermarchés, parce que y en a marre de dépenser 4€ par boîte de tampax, tu fais le calcul en 15 ans, combien elles nous ont coûtées…

A toutes celles qui oublient d’avoir une réserve dans leurs sacs, et doivent demander à 10 collègues « qui peut me dépanner » parce que l’on sait que le papier toilette bourré dans la culotte ne tiendra jamais une journée.

A toutes celles qui en profite pour manger un éclair au chocolat, un croissant aux amandes et gros burger/frites parce que, j’ai un appétit d’ogre, j’ai mes règles.

A toutes celles qui en profitent pour se faire un peu dorloter, parce que  c’est douloureux, et c’est mérité !

A toutes celles qui aimeraient que les hommes qu’elles connaissent aient leurs règles au moins une fois dans l’année, pour savoir au moins ce que cela fait.

 

Jø

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!