Red dingue de toi

Red dingue de toi

Ce petit rien, qui fait toute la différence.

C’est l’histoire de cette paire de chaussures, que tu as regardé de près, de loin, et qui représente ce que tu voudrais, ce que tu es. C’est l’histoire de cette paire qui va de mèche avec tes pieds, celle qui défile dans la rue, sûrement, en toute confiance, qui sait s’imposer.

C’est cette paire dont tu es RED, et que tu ne comptes pas lâcher. Que tu as désiré, touché, essayé, et même laissé un peu de temps avant de l’acheter. Alors c’est ce moment précis où tu vas la rentabiliser.

C’est l’histoire d’une paire, d’un rien, d’un souffle. De chaussures. Mais ça pourrait être une veste, un sac, un fauteuil, un tapis, un drap…

C’est ce petit je ne sais quoi, ce soubresaut matérialiste qui vient comme une décharge, te parcourir, te faire miroiter monts et merveilles, et que tu voudras posséder pour avancer, avec lui à tes côtés.

C’est le principe même du coup de coeur, de la consommation, qui amène parfois même à la sur-consommation et qui te fait penser un instant, que tu es heureux. Que tu l’as. Que tu es accompli. Que tu es toi.

C’était une histoire de paire, ton histoire à toi. Celle qui aurait du conclure par tu es RED dingue, et qui finalement, après quelques instants, te dit simplement que ce n’est pas tout, ce n’est plus toi. Ce n’est pas ça. Et tout recommence…

C’est la futilité qui fait du bien. Pour oublier ce qui ne l’est pas. Pour oublier les tracas. Alors c’est l’histoire d’une paire, qui le temps d’un instant, a créé l’illusion dont tu as besoin pour te sentir bien.

On s’attaque au reste demain !

Mannequin : la paire de chaussure Made by Sarenza, Tenesse Sister, 129€

Jø

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!