V comme Vintage

V comme Vintage

Un style, un mode de consommation durable et responsable, un prix, une identité... Un trésor !

Style & consommation responsable

La Mode avec un grand M, c’est un peu comme un mouton. Ou tout du moins son beau lainage. C’est bouclé, bouclé, bouclé, comme une infinité. Ce qui était à la mode il y a 20 n’est pas à l’abri de revenir sur le devant de la scène, et ce, continuellement…  Il n’y a aucune date de péremption du style. On va reprendre des codes du passé, les réadapter, les mettre au goût du jour emprunt d’un  soupçon de modernité, mélangeant les codes et défiant les mouvements. On verra sur les podiums de demain fleurir ces re-nouveaux tels des hommage et vestiges de ce passé riche et dense.

C’est sans nulle doute la beauté de ce tout

Et le vintage, dans tout cela c’est quoi? Cela dépendra de la personne qui vous en parle. Certains prôneront l’appartenance des objets et vêtements d’occasions à une période très spécifique auquel il renvoie. D’autre utiliserons le terme de manière plus globale pour tous les codes des années passées.

Un style, une histoire

Mais ce qui est sûr, c’est que le vintage est un style à part entière qui est bien marqué. Marqué par des mouvements, des matières, des typologies de produits, des années. Et qu’il raconte une histoire. Tout comme chaque objet ou chaque vêtement d’occasion, recyclé, raconte plusieurs vie. Il a appartenu à plusieurs personnes, plusieurs lieux, plusieurs coutumes. Et quel plaisir de les deviner… Et puis se dire que l’on apporte à notre tour une nouvelle vie, de nouveaux moments, un nouveau tout.

Cette robe « vintage » que tu portes à l’occasion d’une soirée sur les toits de Paris a connu bien d’autres soirées, peut être des premiers rendez-vous, des crises de larmes, des compliments, des aventures… Elle a été essayé comme avec toi des dizaines de fois avant d’être choisi pour ce soir là. Et elle a participé à toutes ces histoires qui appartiennent à Pierre Paul, Jacques, et aujourd’hui à toi.

Une identité, un recyclage

Cette même robe, c’est celle que tu ne verras pas ailleurs. C’est celle que tu as chiné, qui était unique en son genre, et que l’on ne trouve pas à n’importe quel coin de rue. C’est celle qui est à l’opposé du Zara d’à côté et du H&M de ta voisine de métro. Et elle ne s’arrête pas là, cette petite : c’est le premier pas vers une consommation plus responsable. Parce que des vêtements qui vivent dans l’air du temps, qui trépassent les années et les mouvements : il y en a à la pelle.

Malgré cela, on s’en-tête encore aujourd’hui à en créer bien plus que de raison. #fff : fucking-fast-fashion

Un prix : when money must be funny

La cerise sur le gâteau de cette petite robe : c’est sans nulle doute son prix. Si le temps est la seule chose qui ne s’achète pas, ce n’est qu’un peu de ce même temps qu’elle te coutera. Mais admettons le : ce n’est pas en un samedi après-midi chez Zara que tu vas en économiser, du temps. Si on fait le ratio tu restes gagnante. Parce que le vintage reste de l’occasion est reste donc : bon marché ! #olé-olé

Tu paieras donc moins cher un produit de meilleure qualité, et parfois même d’une très belle marque. (Qui a dit que ce petit short acheté à 25 euros était un Carven?)

Mais ne t’arrête pas là, car je te parle de cette robe, qui pourrait être cette veste, ce pantalon, ce sac, ces bottines, ce short, ce dressing, ce tout.

#VINTAGE

Jø

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!